Passion et mystère

La Semaine Sainte de Séville est à la fois une démonstration de religiosité et un spectacle artistique et ethnographique réunissant les plus belles réussites de la sculpture et de l’artisanat de la ville.

Quand les œuvres d’art sortent dans la rue

Cette célébration religieuse se caractérise aussi bien par les émotions spirituelles et culturelles qu’elle suscite que par l’admiration des œuvres d’art qu’elle engendre. Les pasos (sortes d’autels portés à dos d’homme) arborent des sculptures réalisées par de formidables artistes, depuis l’époque baroque jusqu’à nos jours.

Les scènes que l’on peut voir dans les rues de Séville vous sembleront immuables. C’est l’une des choses qui retient le plus souvent l’attention de tous ceux qui découvrent la Semaine Sainte: la sensation d’effectuer un voyage à travers les siècles.

La Semaine Sainte de Séville
La Semana Santa en Sevilla
La procession passe par le centre

Le cortège qui accompagne ces représentations est principalement constitué de nazarenos, dont le visage est caché en signe de pénitence. Ces processions traversent le centre-ville, depuis leur église jusqu’à la Cathédrale, en passant par la carrera oficial (itinéraire officiel), procurant, jusqu’à une heure avancée de la nuit, des moments fabuleux riches en détails. Pendant ces quelques jours, le plus grand centre historique d’Espagne est marqué par le va-et-vient continu des confréries.

54 confréries sortent en procession pendant la Semaine Sainte de Séville.

La Semaine Sainte de Séville
Une ville empreinte de mysticisme

Il existe des processions silencieuses et d’autres où la ferveur s’exprime de manière plus passionnée. Par exemple, l’expérience solennelle qu’offre le passage de Jesús del Gran Poder est très différente de l’émotion débordante que procure la Vierge de la Macarena.

Les rues de Séville sont animées comme jamais, tandis que des arômes de fleur d’oranger et d’encens flottent dans l’air.

La ville se pare de ses plus beaux atours comme à aucun autre moment de l’année pour accueillir le passage des confréries ainsi que les milliers de visiteurs venus les admirer.

La Semaine Sainte de Séville est, en résumé, un phénomène né à une époque lointaine qui, jusqu’à présent et pour différentes raisons, est resté extrêmement fidèle à ses origines. C’est une expérience marquante, toujours surprenante et qui suscitera en vous de vives émotions, que vous soyez croyant ou non. À ne rater sous aucun prétexte.

 

À savoir…
  1. Les costaleros sont les groupes de volontaires, membres de chaque confrérie, qui portent les pasos.
  2. Les saetas sont des chants flamencos poignants dédiés aux sculptures depuis les balcons.
  3. La Semaine Sainte de Séville est déclaré Fête d’intérêt touristique international.
  4. La plupart des pasos sont accompagnés de fanfares et d’ensembles de cornets et de tambours.
  5. Les airs accompagnant les processions constituent un genre musical à part entière et compte quelques œuvres sublimes.