Shopping Sevilla

Una ciudad para vivirla cada día

Zonas Comerciales

Las grandes marcas de moda y complementos tienen su espacio

Mercado de Abastos y Mercadillos

Un mercado abierto pero a la vez diferente

Tiendas

Selección de Establecimientos Comerciales de Sevilla

Shopping

Compartir

Une longue tradition commerciale représente notre ville et s´est développée et s´est maintenue pendant des siècles. Séville est connue par une industrie artisanale représentée principalement par la céramique et la poterie. Depuis l´époque néolithique nous trouvons les premières pièces bien que ce soit à l´époque musulmane qu´elles prennent une personnalité propre enrichie plus tard par des techniques et des formules de styles plus classiques. De cette façon nous pouvons trouver des motifs décoratifs d´origine islamiques, baroque du XVIII siècle en passant par les classiques italiens du XVI Siècle.

La production de poterie artistique se trouve dans le quartier de Triana et commence au début de l´époque islamiques. Les Potiers hispano- musulmans apportèrent le verre et son application aux façades, parterres et toits. Plus tard le style « mudejar » adopta des tecnhiques orientales qui devinrent la base du style local. De cette façon des mosaïques et des carreaux de faïence commencèrent à se fabriquer, peints à la main avec des motifs populaires. Encore aujourd`hui, et de manière surprenante, on en trouve énormément dans des rues, des bâtiments, des patios et même dans des cafés «bodeguitas» et restaurants de notre ville.

La richesse de la vallée du Guadalquivir en argile et en boue a aussi une application domestique et rurale grâce à une production d´éléments typiques de notre terroir faites par les potiers : tels que cruches et pichets au début plus fonctionnels que décoratifs.

A remarquer aussi les œuvres artisanales de «La Cartuja» maison fondée en 1830 par Charles Pickman. A présent, à Séville on trouve toujours un énorme réseau d´établissements où on peut acquérir de nombreux produits artisanaux, réalisés avec le même soin et dévouement qui autrefois. Des articles comme des «mantones» (fichus), mantilles, broderies, dentelles, éventails, instruments musicaux, objets en cuir, robes de gitane et tous les compléments sont des exemple de l´artisanat de Séville.

Les «mantones» (sorte de grand fichu brodé à main) sont très utilisés pour des soirées. On peut aussi les admirer lors des mariages ou de la Feria.

Il y a aussi la tradition à Seville d´utiliser «la mantilla» (voile en dentelle) on la met pendant la semaine sainte : le Jeudi et Vendredi, et aussi pour la cérémonie religieuse et pour un mariage, le marraine et la mariée l´utilisent.

Et bien sûr, presque tous les éventails, tellement utilisés dans notre ville sont peints à main. Nous ne pouvons pas oublier l´importance de la robe de gitane, robe régionale, mais qui varie selon la mode et tous ses compléments, c´est à dire chaussures boucles d´oreilles, colliers, bracelets, fleurs qui va ensemble avec la robe.

L´artisanat à Séville est très proche de la Semaine Sainte. De nombreux ateliers s´occupent de la broderie en or, de l´orfèvrerie, des produits de cire, des sculptures en bois, et des ébénistes Il faut signaler la reproduction des images de Vierge et du Christ en petite taille comme objet décoratifs.

A part du travail des artisans qui caractérise notre ville, Séville est devenue un important centre de mode ces dernières années,  car nous comptons sur d´importants couturiers locaux tels que Victorio et Lucchino ou Toni Benitez (qui appartiennent à l´ Association de Mode de Séville, ADEMOS) et  au Centre Andalousie de la Mode (CAM) qui ont été rejoints dernièrement par les marques des grands couturiers comme Adolfo Domínguez, Roberto Verino,  Loewe et une grande quantité de boutiques installées, dans des grands centres commerciaux de notre ville.

Et avec cela les marchés traditionnels en plein air continuent à exister selon les différents jour de la semaine ou les visiteurs peuvent y trouver de vieux objets ou même des antiquités de valeur, marché de timbres, d `animaux et d´artisanat en général.

Les plus connus sont «el jueves», comme son nom indique a lieu tous les Jeudis, situé rue Feria, (quartier Macarena). Le Samedi a lieu celui du Charco de la Pava (dans l`Ile de la Cartuja). Et la dimanche nous avons le marché du Parque Alcosa, le marché des animaux situé Avenue J. Carlos I (proche à l ´ancienne gare des Télécabines de l ´Expo 92), où les collectionneurs philatéliques peuvent acquérir des timbres et des monnaies

Tout cela conforme une complète et variée offerte de possibilités grâce à la convivialité des différentes populations et au développement  que Séville a expérimenté tout au long des années, ce métissage de culture que notre ville a connu depuis ces débuts a forgé une multiplication d´une grande tradition commerciale, caractérisée par son propre style et personnalité.