Le reflet de l’âme d’un peuple

Le flamenco est synonyme de musique, chant, danse, poésie, sentiment... C’est une véritable philosophie de vie. Découvrez la véritable signification que cette incomparable démonstration d’art populaire peut prendre.

Les origines

Le flamenco est assurément l’expression la plus pure du folklore andalou. On raconte que ses origines remontent à l’arrivée des gitans au XVe siècle dans la campagne de la province de Cadix, autour de Xérès, et à Séville. Vers le milieu du XIXe siècle, ce genre devint populaire grâce aux cafés-concerts.

Le premier de ces cafés-concerts a ouvert ses portes à Séville vers 1885, avant qu’ils ne se répandent en Andalousie et à Madrid. Jusqu’alors, le flamenco était resté cantonné aux réunions familiales ou à des fêtes particulières.

Le Flamenco
Le Flamenco
L’essence du flamenco sévillan

À Séville, il possible de profiter tous les jours de toute la splendeur de cet art en assistant à des représentations dans les tablaos flamencos –héritiers directs des anciens cafés-concerts–, dans les associations des quartiers, dans des espaces thématiques, dans certains bars et, naturellement, lors de festivals comme la Biennale.

Les tablaos offrent chaque soir des spectacles de flamenco

Le Flamenco
Des espaces et monuments incontournables

Compte tenu de son importance majeure, il ne faut pas manquer la Biennale de Flamenco, qui se tient dans la ville tous les deux ans (les années paires) et à laquelle participent les figures les plus illustres du chant et de la danse.
-
Cette rencontre sans égale a été créée il y a plus de vingt ans et elle constitue un rendez-vous exceptionnel qui contribue à faire connaître la grandeur du flamenco dans le monde, un art désormais inscrit au Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité par l’UNESCO.
-
Pour ce qui est de sa facette en mouvement, vous pouvez découvrir sa magie en visitant le Museo del Baile Flamenco (Musée de la danse flamenco).
 

À savoir...
  1. Une statue rend hommage aux trois aspects du monde flamenco à l’Altozano de Triana.
     
  2. Il existe de nombreuses écoles qui enseignent cet art aux touristes et aux Sévillans.
  3. Le flamenco est également appelé « cante jondo ».
  4. Son histoire compte de grandes figures comme Manolo Caracol ou La Niña de los Peines.